Photographier : comment apprendre à dessiner avec la lumière
Comment allons-nous travailler ?

"Quand le calcul, le digital, l'emportent sur la forme, quand le logiciel l'emporte sur le regard, peut-on encore parler de photographie ? "
Jean Baudrillard, "Pourquoi tout n-a-t-il pas déjà disparu ?", Editions de L'Herne, 2007, 2008


Ma réponse est OUI, en acceptant un minimum de discipline !


Dans mes ateliers, je privilégie l'expérience vécue, donc peu de discours théoriques mais une analyse des photos réalisées  au cours de prises de vues accompagnées en extérieur et du "comment elles sont réalisées".
J'utilise une méthodologie qui m'est propre pour aider la personne à trouver par elle même et à développer son propre regard photographique. Se greffent dessus des apports de contenus théoriques en fonction des besoins.

Ce qu'expérimentent les personnes au cours de ces "errances", le retour à l'essentiel même en numérique pour forger un regard, un style, la technique étant au service de ces prérequis :
- la bonne distance dans la photographie de personne, ni trop près ni trop loin, dans le respect du « sujet » photographié mais aussi la prise en compte de ses propres besoins en tant que photographe
- différence entre prendre une photo (intentionnalité, "aller vers") et se laisser prendre (être comme une éponge, "laisser venir à soi")
- différence entre shooter plusieurs photos (rafales prohibées sauf en cas d'appareil non reflex) et appuyer au bon moment
(l'instant juste, le Kairos des Grecs)
- différence entre Observer/regarder et Voir, première capacité à développer
- contrainte d'un choix de sensibilité en numérique, comme c'était avec un film argentique
- contrainte d'un choix de réglages pour les ISO et pour lesJPG en fonction d'un rendu souhaité, comme par ex en argentique le choix d'un
film K25
- contrainte de la focale fixe (au choix pour chacun),éventuellement en bloquant le zoom si l'appareil en est équipé
- Emergence de thématiques privilégiées en fonction des centres d'intérêt ou de sensibilité
etc...
Les notions de patience, de cadrage, composition d'image, utilisation de la lumière, la personne les découvre par tâtonnement/erreurs ; alors seulement elle peut entendre les apports théoriques et les intégrer à partir de ses besoins.

Aux personnes qui lui souhaitent, je mets à disposition deux Leica Digilux 2 sortis en 2004, appareil numérique certes "vintage" mais ideal pour apprendre la photo – c’est vous qui prenez la photo et pas l’appareil qui décide à votre place - 1 Leica X Vario et vous pourrez en outre essayer le nouveau Leica Q (capteur plein format)!
Lire  ce que dit le photographe danois,
 T.Overgaard,  leicaïste, à propos du Digilux 2.

 

Top