Site en cours de refonte pour présenter uniquement les thématiques me tenant à cœur maintenant Here, now and how - Catherine Loury dite Iliona
     
Here, now and how
."La photographie, témoignage d'une absence sans appel, de quelque chose qui avait été présent une fois pour toutes (Roland Barthes) ", une histoire irréversible...l'instant T de l'opportunité ou Kairos
Album en cours d'élaboration dont certaines images feront partie de l'exposition ayant lieu du 7 au 13 octobre inclus, à la Chapelle St Fiacre, Concarneau
Dans cette présentation, les photos sont à regarder par deux (diptyque)
Légendes à venir...
Légendes à venir...

Moments singuliers - Here and now and how

Image solitaire…Séquence d’images… ?
Ce qu’elles ont en commun, c’est la présence humaine, faisant irruption dans le champ visuel, très présente, par choix intentionnel de documenter une situation - toujours dans un contexte, jamais de gros plan qui isole.

Lonely image…Image sequence…?
What they have in common is the human feel, bursting in a landscape, from the intent to document a situation - always in a context, never with isolating close ups.

La photo de paysage, seul, parle de la relation intime qui se crée, en osmose avec le paysage soit urbain ou naturel. Je suis dans la contemplation de ce qui est et laisse venir à moi tout un kaléidoscope de sensations. C’est ce que je vois qui s’impose à moi, moi je ne fais qu’appuyer sur le déclencheur.
Qu’une présence humaine, fasse irruption dans le champ et c’est possiblement une histoire qui s’ébauche. Je me laisse conduire, mais de contemplative je deviens pro-active, l’œil aux aguets pour appuyer au bon moment, j’espère, et "capturer" ce qui se trame. C’est mon imagination qui actionne mon index sur le déclencheur.

Photos of landscapes alone speak about the intimacy that results in the osmosis with the landscape, whether it is urban or natural. I contemplate what is there and I let an entire kaleidoscope of sensations come to me. It is what I see that imposes itself to me, I only press the shutter release button.
If a human presence enters the frame, it’s the beginning of a story. I let this drive me but from contemplative I move to pro-active, ready to press at the right time, I hope, and to «capture» what is happening. My imagination is what makes my index press the button.
Top